Isabelle a un don pour nous mettre à l’aise dès le départ : elle est simple, sympathique et très ouverte, très à l’écoute. Je ne peux dire combien de temps la séance a duré; je me suis amusée et ç’a passé très vite ! Et puis se faire «poupouner», c’est toujours agréable !

La journée du dévoilement, je me suis rendue au studio avec ma fille de 12 ans. En arrivant devant le mur de dévoilement, la première photo qui a attiré mon attention est une photo de moi sans mes lunettes, ce qui m’a particulièrement surprise, car je ne me trouve jamais belle sans lunettes… Mais là, c’était différent. J’ai eu du mal à faire un choix de photos tellement elles étaient toutes magnifiques. En les regardant, je me sentais belle et je me disais : C’est vraiment moi ça ? Ce qui me plaît aussi, c’est que je ne suis pas «dénaturée» sur les portraits… Je me reconnais sans aucun doute, mais ce sont vraiment mes plus beaux atouts qui sont le point de mire des photos, et non pas ce qui fait que je me trouve moche.

La prochaine séance photo avec Isa sera pour ma fille. À 12 ans, elle commence à être très consciente de son corps qui se transforme lentement en corps de femme… Et je veux que ma fille se trouve belle, qu’elle soit en paix avec ces changements. Je sais très bien qu’elle se trouvera magnifique à travers les yeux d’Isa… – Stéphanie Bourassa –

Isa Photographie : Photographe spécialisée en portrait féminin
5
2018-09-10T07:59:12-04:00
Isabelle a un don pour nous mettre à l’aise dès le départ : elle est simple, sympathique et très ouverte, très à l’écoute. Je ne peux dire combien de temps la séance a duré; je me suis amusée et ç’a passé très vite ! Et puis se faire «poupouner», c’est toujours agréable ! La journée du dévoilement, je me suis rendue au studio avec ma fille de 12 ans. En arrivant devant le mur de dévoilement, la première photo qui a attiré mon attention est une photo de moi sans mes lunettes, ce qui m’a particulièrement surprise, car je ne me trouve jamais belle sans lunettes… Mais là, c’était différent. J’ai eu du mal à faire un choix de photos tellement elles étaient toutes magnifiques. En les regardant, je me sentais belle et je me disais : C’est vraiment moi ça ? Ce qui me plaît aussi, c’est que je ne suis pas «dénaturée» sur les portraits… Je me reconnais sans aucun doute, mais ce sont vraiment mes plus beaux atouts qui sont le point de mire des photos, et non pas ce qui fait que je me trouve moche. La prochaine séance photo avec Isa sera pour ma fille. À 12 ans, elle commence à être très consciente de son corps qui se transforme lentement en corps de femme… Et je veux que ma fille se trouve belle, qu’elle soit en paix avec ces changements. Je sais très bien qu’elle se trouvera magnifique à travers les yeux d’Isa… – Stéphanie Bourassa –